Alors que le stand-up paddle devient de plus en plus populaire, que les niveaux de compétence augmentent et que les styles de conduite se diversifient, les pagayeurs se retrouvent avec une abondance d’équipement spécialisé pour les aider à tirer le meilleur parti de leur temps sur l’eau. Voici quelques conseils à suivre pour vous aider à naviguer sur l’eau et à profiter au mieux de votre activité nautique préférée.

Choisissez votre pagaie en fonction de votre objectif

Si vous souhaitez faire des compétitions, il vous faut alors une pagaie rigide et légère. Cela va vous permettre d’avoir une puissance optimale tout en produisant le moindre effort. Pour surfer, vous aurez besoin d’un manche plus flexible qui résiste aux différents chocs. Pour des projets de tournée et d’exploration, les pagaies idéales sont celles qui sont moyennement rigides et dont la longueur peut être ajustée selon les conditions et la vitesse souhaitée.

Achetez un équipement de bonne qualité : c’est un investissement intemporel

D’habitude, les débutants en paddle commencent avec la pagaie la moins chère du marché pour finir par payer plus cher pour un meilleur modèle, en cours de route. Une fois que vous réalisez qu’une pagaie est un investissement assez intemporel, il vaut généralement la peine de débourser davantage d’argent. Le principal avantage de l’achat d’une pagaie ou d’une planche de paddle de qualité est sans aucun doute la durabilité.

Le choix des matériaux garantit la performance à la pratique

Il existe de nombreux matériaux différents utilisés pour fabriquer des pagaies et chacun d’eux présente tant des avantages que des limites. Retrouvez ce qu’il vous faut ici :

  • La fibre de verre : utilisée aussi bien pour les manches que pour les lames, la fibre de verre est rigide, légère afin d’offrir un parfait équilibre entre valeur et performance ;
  • Le bois : raisonnablement léger, ce matériau est utilisé pour fabriquer toute la palette ou parfois, juste la lame. Renouvelable, il offre une chaleur inégalée au toucher ;
  • La fibre de carbone : très plébiscitée pour fabriquer des pagaies, elle est en même temps légère et résistante. De ce fait, elle fatigue moins les bras, surtout lors de longs trajets. Si vous passez beaucoup de temps sur l’eau, les économies de poids d’une pagaie en fibre de carbone pourraient bien valoir une dépense supplémentaire ;
  • L’aluminium : c’est un matériau économique utilisé pour les manches de pagaies. Il coûte moins cher, mais son principal inconvénient réside dans le fait qu’il est plus lourd et plus froid au toucher ; ce qui peut entraîner un léger inconfort ;
  • Le plastique : bien qu’il soit aussi économique, il est plus lourd par rapport aux autres matériaux.

Achetez une planche répondant à vos exigences et besoins

Pour trouver le SUP parfait pour vous, pensez à la façon dont vous allez utiliser la planche, à votre expérience, à la taille et à la forme de la planche, à son volume et à sa capacité de poids. Il est également important de prendre conscience de la façon dont vous allez ranger et transporter votre planche. Voici quelques détails pouvant vous aider à choisir :

  • planches paddle gonflables : elles sont faites pour vous si la portabilité vous est importante et si vous avez une surface de stockage limitée. Comme elles résistent aux chocs, elles conviennent le mieux aux débutants et à ceux qui préfèrent pagayer en eau vive et en rivière ;
  • planches rigides : adoptez-les si, pour vous, les performances sont plus importantes que la praticité, si vous avez de la place pour les ranger chez vous. C’est aussi le choix idéal si vous souhaitez avoir plus de choix.