Le kitesurf est un sport passionnant et amusant lorsqu’on maîtrise bien toutes les techniques. Par contre, si vous êtes un débutant, une formation est indispensable, en ce sens qu’il n’est jamais prudent de faire du kite sans être encadré par un professionnel.

En effet, il existe des spots adaptés aux débutants car un mauvais choix risque de décourager tout le monde dès le départ. C’est la raison pour laquelle il faut bien choisir son ecole de kitesurf pour progresser rapidement.

 

Privilégier les eaux peu profondes

Pour pouvoir apprendre à faire du kitesurf, il faut avant tout opter pour une eau peu profonde. Votre école doit donc vous proposer des spots avec des eaux sans vague, si possible, et peu profondes. Il sera plus facile d’apprendre les mouvements sur une eau à surface plane. Ensuite, lorsque vous serez autonome, vous pourrez pratiquer sur tous les spots que vous voulez.

En effet, les chutes seront fréquentes au début, et il vous sera très difficile de remonter sur votre planche si le courant vous emporte. De plus, si l’apprentissage se fait dans une eau profonde, cela nécessitera la présence d’un bateau à moteur qui peut faire augmenter le coût tout en empêchant tout contact avec le moniteur. Les eaux profondes ralentissent la progression.

Par ailleurs, lorsque le moniteur est près de l’élève, il pourra facilement intervenir en cas de problèmes et mieux le conseiller. Il est beaucoup plus facile de remonter sur une planche si on a pied, plutôt que de devoir être repêché par un bateau.

 

Opter pour des cours de kite individuel

Même si les cours en groupe apparaissent comme la solution la moins chère, ils ne sont pas toujours efficaces. De plus, comme chaque membre du groupe doit être bien encadré, la formation peut prendre plus de temps que prévu, donc vous ne risquez pas de faire de grandes économies.

En réalité, c’est surtout l’école qui bénéficie le plus des formations de groupe. Au final, vous pourriez avoir besoin de prendre plus de leçons et donc de dépenser bien plus que vous ne l’imaginiez.

 

Les infrastructures et les matériels de kite

Avant de vous inscrire, demandez à voir les infrastructures et les matériels de kite pour dispenser les cours. Ainsi, vous vous sentirez plus rassuré et saurez dans quoi vous mettez les pieds. Par exemple, la zone de décollage du kite doit être une aire sécurisée.

Une infrastructure complète vous garantira plus de confort. De même, demandez des informations sur le matériel de kite que vous allez utiliser. Il faut savoir qu’un matériel est efficace uniquement sur deux saisons. S’il est trop ancien, l’élève débutant aura du mal à le maîtriser.

 

Un bon moniteur de kitesurf

Bien qu’il soit difficile de connaître les compétences du moniteur avant que les cours ne débutent, vous pouvez tout de même essayer de vous renseigner auprès de l’école. Toutefois, c’est surtout au moment de la formation que vous pourrez constater les capacités du moniteur. Il doit donner de bonnes instructions et guider les élèves.

Le moniteur doit aussi bien connaître le spot où il travaille et prévoir les changements de vents et de temps. C’est un bon guide qui doit vous porter toute son attention, afin de s’assurer que vous fassiez les bons mouvements et pour assurer votre sécurité.

Dans tous les cas, sachez que ces cours de débutants sont très importants car on vous apprendra les mesures de sécurité essentielles. Autrement, vous prenez des risques énormes. De plus, il faut savoir que pour pouvoir vous adonner à ce sport, une bonne condition physique est requise.