Le kitesurf représente un sport de glisse très intéressant. Vous devez absolument suivre une formation pour maitriser les techniques et les méthodes de cette discipline avant de prendre la mer. Il constitue une activité risquée. Certaines dispositions s’imposent pour votre propre sécurité et celle des autres personnes présentes sur la plage. Découvrez quelques précautions pour éviter tout incident dommageable.

Exploitez un matériel adapté

Privilégiez un équipement qui convient parfaitement à vos compétences techniques. Choisissez-le en fonction de votre poids, des situations aérologiques et météorologiques ainsi que du plan d’eau à utiliser et du type de navigation. Apprenez à le maitriser correctement au sol avant de prendre la mer. Avant chaque décollage, vérifiez entièrement votre matériel et testez-le. Assurez-vous que votre leash d’aile fonctionne normalement et connectez-la impérativement avant l’envol.

Protégez-vous suffisamment

Privilégiez un matériel doté d’un système capable de réduire rapidement la traction de l’aile. Assurez-vous que celle-ci dispose d’un leash. Pour toute sortie au-delà de 300 mètres de la côte, portez un équipement individuel de flottabilité ou une combinaison de protection spécifique. La prudence recommande l’usage d’un casque et d’un vêtement isothermique. Munissez-vous d’un coupe-ligne ou d’un couteau. Pensez également à vous faire accompagner d’une personne avertie qui vous assistera lors du décollage et de l’atterrissage de l’aile. Pratiquez suffisamment en club avant de vous lancer seul. La prudence recommande aussi de souscrire à une assurance qui vous couvrirait civilement en cas d’accident ou d’incident.

Respectez les zones et les règles de navigabilité

Selon la réglementation en vigueur, vous pouvez pratiquer le kitesurf jusqu’à deux mille mètres d’un rivage. Ce sport reste interdit dans les zones de baignade. Pour aisément identifier une zone de kite, vous pouvez utiliser des cartes marines comme celles proposées par la plateforme NTC Store. Ne dépassez pas une vitesse inférieure à 5 nœuds si vous vous rendez à l’intérieur de la zone des 300 mètres. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du club gestionnaire du site qui vous intéresse. Cela vous permettra de connaitre les règles spécifiques de la localité. Dans tous les cas, prenez toutes les dispositions pour suivre les instructions relatives à l’aire de montage, de décollage et d’atterrissage des ailes. Ne perdez pas de vue les exigences du règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM). Veillez au respect des personnes présentes sur la plage. Sensibilisez-les sur les dangers qu’elles encourent si elles restent sous le vent de votre aile.

Ne perdez pas de vue les conditions de navigation

Le vent influence grandement la pratique du kitesurf. Ne prenez pas la mer sans vous renseigner suffisamment sur les prévisions météorologiques de la localité. Ne perdez pas de vue leur évolution. Cela vous permettra de bien choisir votre matériel. Ne partez pas à l’assaut de la mer si vous éprouvez de réelles difficultés à maitriser votre aile de traction au sol. N’utilisez pas cet accessoire en cas d’orage. Munissez-vous d’une orientation de vent qui vous aidera lors de la navigation. Vous pourrez retourner au point de départ sans encombre.